Délégationdes Pays de l’Adour

Jeudi 17 novembre : publication du rapport statistique du Secours Catholique

Le Secours Catholique-Caritas France publie son rapport statistique annuel sur la pauvreté en France, ce jeudi 17 novembre 2016. Ce document est un indicateur fort de l’état de notre société.
Ce jeudi 17 novembre a également lieu le dernier débat en vue des primaires de la droite et du centre. Ce sera un moment décisif vers le choix de notre prochain président.
Pour que les personnes qui vivent la précarité ne soient pas les grandes oubliées des campagnes électorales de 2017, écoutons-les !

Jeudi 17 novembre : publication du rapport statistique du Secours Catholique

Établi à partir de l’analyse des situations des personnes rencontrées durant l’année 2015, le rapport statistique du Secours Catholique-Caritas France nous engage à mieux écouter les voix de la pauvreté aujourd’hui en France.
En voici les points marquants :
1. La pauvreté ne faiblit pas.
2. Le nombre de familles en situation de précarité avec des enfants continue d’augmenter.
3. La pauvreté n’est pas seulement matérielle et l’isolement est de plus en plus durement ressenti.
Un constat, comme une conviction, marque l’accompagnement qu’assure le Secours Catholique : l’éducation, la formation et l’emploi restent les leviers majeurs contre la pauvreté.

Regard sur les personnes aidées et accompagnées par le Secours Catholique-Caritas France en 2015

- 608 500 ménages en situation de pauvreté rencontrés par le Secours Catholique au niveau national, soit 1 463 000 personnes (+ 2,7 % par rapport à l’année 2014) :
o 775 000 adultes ;
o 688 000 enfants.
Ce nombre de situations de pauvreté rencontrées reste relativement stable depuis quinze ans.

- Deux tiers des personnes aidées ont sollicité le Secours Catholique pour la première fois en 2015.
- Parmi ces personnes, il y a plus d’hommes que les années précédentes. Souvent seuls et jeunes, ils vivent sans aucunes ressources et se tournent vers notre association sans passer par les services sociaux.
- 51,8 % des ménages rencontrés sont des familles avec enfants.
- 60 % disent n’avoir aucun proche sur qui compter.
- 80 % sont sans activité sociale ni collective.
- Âge moyen des personnes rencontrées :
o Pour les hommes : 41,2 ans ;
o Pour les femmes : 40,2 ans.
61 % des personnes rencontrées par le Secours Catholique ont entre 25 et 50 ans, au niveau national comme dans les accueils des pays de l’Adour.

Le rapport statistique fait apparaître un certain nombre d’inégalités territoriales. Le phénomène d’hyper-ruralité, particulièrement visible dans les Landes et le Pays basque intérieur, se caractérise par :
- L’éloignement des services de proximité en milieu rural (services publics et dispositifs de santé) ;
- Le retard en matière de desserte numérique ;
- L’insuffisance des infrastructures de transports.

Dans notre délégation des pays de l’Adour, en 2015 :
- 12 100 personnes rencontrées et/ou aidées au niveau de la délégation des Pays de l’Adour ;
- Près de 205 000 euros d’aides directes et 532 000 euros d’actions d’accompagnement ;
- Les hommes seuls représentent 26 % des ménages aidés (contre 17 % au niveau national). Cela représente la même proportion que les femmes avec enfants (contre 45,6 % au niveau national).

Les territoires s’emparent de ces réalités pour agir avec les personnes qui vivent des situations de précarité sur les questions suivantes :
- L’accès à l’emploi ;
- L’accès aux droits ;
- L’action contre le mal-logement ;
- Le droit à une alimentation saine ;
- L’aide à la mobilité ;
- La lutte contre la solitude et l’isolement.

Télécharger - lire le rapport du Secours Catholique :
L’état de la pauvreté en France. Rapport statistique 2016

Imprimer cette page

Faites un don en ligne