Délégationdes Pays de l’Adour

Un temps de fraternité

Comme chaque année au début de l’été, le pôle d’animation Béarn du Secours Catholique a organisé une journée au bord de la mer à Saint-Jean-de-Luz, pour les familles en difficulté suivies tout au long de l’année par son épicerie socio-éducative, « Coursécoute ».

C'est parti pour le voyage à moto !

publié en juillet 2012

Cette journée, subventionnée par la Caisse d’allocations familiales (CAF), a été proposée en partenariat avec l’association « Moto club Pau libre », qui a proposé d’emmener à moto les jeunes de plus de 14 ans, ou les adultes qui le désiraient, en accompagnement du bus.

Le voyage s’est déroulé comme prévu, les motos ont pris des passagers dans le Pays Basque et les heureux nouveaux motards ont rapidement été enchantés par l’originalité du déplacement et la beauté de l’itinéraire emprunté jusqu’à Saint-Jean-de-Luz.

Après un pique-nique mérité au parc Duconténia, et malgré un temps incertain, les familles étaient ravies de profiter de la plage, de goûter aux plaisirs de la baignade, de visiter l’église, le port et de flâner dans les rues piétonnes. Cette journée a été un succès, et le rendez-vous est pris pour l’année prochaine !

Coursécoute, une épicerie socio-éducative

Le principe de fonctionnement de Coursécoute peut être défini par trois mots-clés :

COURSES : achats de denrées. Les produits proposés sont achetés, rien ne provient de la Banque alimentaire.

ÉCONOMIES : chaque famille paie 45 % du montant total des achats. En contrepartie, elle s’engage à régler des dettes et à rééquilibrer son budget au travers de l’accompagnement budgétaire qui fait partie du contrat d’engagement qu’elle a signé.

ÉCOUTE : c’est avant tout un lieu d’accueil et d’accompagnement composé de vingt-cinq bénévoles et de deux salariées. Coursécoute accueille les familles, quatre jours par semaine individuellement pour une meilleure qualité d’accueil.

Comment ça fonctionne ?

Coursécoute est financée par le conseil général, la CAF et le Secours Catholique.

Accueil de quarante familles en flux constant, soit plus d’une centaine de familles par an.

La durée de l’accompagnement varie de six à neuf mois selon les objectifs fixés et atteints.

Qui en bénéficie ?

Actuellement, ce sont majoritairement des familles monoparentales (85 %), dont trente-deux bénéficiaires du RSA et huit allocataires CAF (hors RSA) bénéficiant de l’allocation pour personnes adultes handicapées (AAH) ou étant en contrats aidés ou en travail précaire.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne